Les stagiaires de la 8ème session de formation OPEC sont arrivés à mi-parcours de leur formation. Déjà ? Seulement ?

La table n’était pas ronde, mais l’objectif de la rencontre du vendredi 26 mars était bien de faire le point sur le parcours effectué depuis l’entrée en formation, d’échanger et de mettre en perspective les six mois à venir.


Les représentants de Pôle Emploi, de la CAPEB et de la Mission Locale ont répondu présent à l’invitation d’Aplomb pour prendre part au bilan intermédiaire des stagiaires Ouvrier/ère Professionnel/le en Eco-Construction.

A ce stade de la formation, les stagiaires ont effectué deux stages en entreprise et bénéficié des enseignements théoriques et pratiques suivants : habilitation échafaudage, assemblage bois, ossature bois, zinguerie, bardage, charpente, solivage, briques et plâtres, enduits terre, Pro-Paille (règles professionnelles de la construction en paille) entres autres.

Ce dernier module a fait l’objet d’un débat tant les stagiaires ont eu des difficultés à l’appréhender. Tous n’ont pas obtenu la certification qui s’adresse souvent  à des architectes ou des artisans érudits.

D’une manière générale, la formation qui s’étale sur 12 mois est dense. Les stagiaires ont parfois le sentiment de débuter un nouveau module en ayant eu que très peu de temps pour digérer le précédent. Les difficultés liées à la crise sanitaire persistante mais aussi les incertitudes liées à l’avenir, la constante évolution des normes de construction sont autant d’éléments insécurisant pour les apprenants.

Ceci dit, le groupe est très soudé et l’ambiance de travail y est très agréable. Yann Morel, le coordinateur pédagogique, a vivement félicité tous les stagiaires (âgés de 19 à 47 ans) pour l’intelligence collective dont ils font preuve. Et celui-ci de souligner également “J’ai un réel plaisir à venir travailler tous les matins avec vous. J’ai beaucoup de chance de m’occuper d’un groupe comme le vôtre, je vous félicite pour le chemin déjà parcouru”.

Le bilan de mi-parcours marque un moment charnière de la formation : chacun commence à affiner son projet et la pression monte quant à l’acquisition des blocs de compétences. D’ici la fin de la formation prévue le 4 octobre 2021, les stagiaires vont encore effectuer deux périodes de stage en entreprise, et suivre des modules tels que soubassement, pisé, enduits chaux, tréteaux, chanvre banché, dalle, adobes… Et une semaine de vacances mi-août !

Bonne continuation à tous !

Les représentants de Pôle Emploi, de la CAPEB et de la Mission Locale ont répondu présent à l’invitation d’Aplomb